Orientations spirituelles pour un temps de crise

Orientations spirituelles pour un temps de crise
Face à la destruction de l'environnement, il existe une écologie susceptible de retrouver les traces de l'Esprit dans la substance cosmique, fondatrice d une «théophanie» annulant la conception mécaniste du monde et contribuant à son réenchantement.

Face au laïcisme existe une approche permettant aux jeunes générations vouées au nihilisme de découvrir le sens des symboles et des mythes, de retrouver les «clés», et de bénéficier d'une formation holistique harmonisant les composantes de l'être humain.

Face à l «alexithymie», qui réduit le langage à un système d'abstractions stériles, existe un métalangage qui rend aux mots leur charge poétique, leur saveur essentielle, restaure et vivifie l'intelligence créatrice, condition d'une vraie culture.

Face aux puissances temporelles existe le refus d un totalitarisme économique, technologique et politique, ces trois tentations mondialistes successivement repoussées par le Christ.

Face à des changements extérieurs et collectifs, vains ou désastreux à long terme, existe une transformation intérieure assurée par un apprentissage de soi qui mène à la conciliation des opposés et à un processus d individuation rapprochant du «supraconscient».

Face aux religions défaillantes ou dévoyées existe une spiritualité enracinée dans une Tradition pérenne, transmission directe d'une Connaissance transcendante, pourvue d'enseignements théoriques et de pratiques d'intériorité destinés à l'homme d'aujourd'hui, et dont le recours permet le recouvrement du sacré.

Ces démarches n'induisent pas à un retour en arrière, mais à une remontée vers un Centre éternel. Des foyers de résistance se font jour, qui prouvent que tout espoir n'est jamais détruit, et que, s'il arrive à l'Esprit de paraître s'éclipser, il n'en resplendit pas moins au fond de la conscience humaine.

Éditions Pardès, 162 pages