Paysages de l'Esprit

Ce livre se propose de visiter un certain nombre de paysages rassemblés autour des thèmes de la Nature, de la Crise sociétale, de l'Art et de la Tradition sous le même éclairage de la Philosophia perennis.

La Nature se révèle à nous non plus comme une somme quantitative de productions matérielles exploitables, mais comme une «théophanie», ou manifestation divine, un miroir réfléchissant ici-bas le monde des archétypes, tel qu'il est possible de les reconnaître, par exemple, dans le désert ou la forêt.

Une telle vision permet d'accéder à la seule véritable écologie -, d'ordre spirituel.

La Crise de société ne s'explique pas seulement par des antécédents économico - politiques. Elle s'inscrit en réalité dans ¡a doctrine des cycles cosmiques, qui situe notre époque dans l' «Âge sombre», où la subversion opère un total renversement des valeurs, remplace l'ordre par le chaos, l'universalité par la mondialisation.

Si toute stabilité sociale se fonde sur la cellule conjugale, la vocation de la femme, initiatrice et inspiratrice, base de l'homme, réside essentiellement dans le «sacrement de l'amour».

L'Art est une des composantes majeures de l'équilibre humain ; il contribue à rendre au monde son intelligibilité. L'écriture même, dont l'antiquité est des plus lointaines, révèle un symbolique des lettres surprenant ; et la calligraphie constitue un véritable apprentissage de la contemplation.

La création artistique est portée par un irrépressible élan d'enthousiasme et de joie, expliquant l'abondance des œuvres les plus inspirées.

La musique procède directement de la Vibration primordiale. Son ésotérisme se retrouve en particulier dans la récurrence des thèmes, le rythme, l'harmonie et la mélodie en étroite corrélation tant avec le cosmos qu'avec l'être humain. Elle est initiation à la vie intérieure.

Enfin, la Tradition - qui est transmission - ne relève pas d'une parole historique, mais de l'éternel Présent. D'ordre universel, elle est à l'origine de toutes les grandes religions, diverses dans leurs énoncés, commune dans leurs fondamentaux. Elle est aussi le réceptacle d'une Connaissance «intellective» où théologie et philosophie, Logos et Sophia sont un : lieu métaphysique de la «conciliation des contraires».

La Tradition est garante du Sacré. Elle s'oppose par là même à tout déviationnisme, aux adaptations erronées, aux syncrétismes sectaires, à tout système dualiste issu d'un rationalisme responsable de la ruine de la pensée occidentale et de la réduction du christianisme à sa seule littéralité.

La conclusion du livre s'interdit cependant tout pessimisme en nous aidant à acquérir un tout autre regard. Par les voies de l'étonnement, de l'émerveillement et de la stupeur, elle nous conduit à l'Évidence.

Site de l'éditeur : www.arma-artis.com

Éditions Arma Artis - 2011 - 322 pages